parution de Espaces en commun

7 11 2009

couv-espaces-commun

voici une nouvelle parution qui vient de sortir !

Alessia de Biase et Monica Coralli (eds.), Espaces en commun. Nouvelles formes de penser et d’habiter la ville, Paris : L’Harmattan, coll. villes et entreprises, 2009

En démontant les idées reçues, les textes réunis dans cet ouvrage collectif s’attachent à décortiquer la notion d’« espace public », en laissant apparaître, du Nord au Sud, des interprétations et des manières différentes de l’utiliser. Le contexte géographique permet-il plus que la multidimensionnalité des sociétés urbaines de déceler les logiques multiples de production, gestion et appropriation de cet espace controversé ? En Europe comme en Afrique, les questionnements posés à partir des quartiers, des rues et des places choisis comme cas d’études, dépassent la forme spatiale. Ainsi, pour décrire les pratiques citadines et pour comprendre leur impact sur la forme urbaine, d’autres catégories d’analyse ont été proposées.
La diversité d’approches que ces textes présentent correspond à la nécessite d’un regard pluriel sur un sujet complexe qui continue d’être au coeur du débat sur la ville. Une idée relie les propos de tous les contributeurs : le partage des espaces dits publics passe par l’inscription de l’individu et de ses logiques dans un ensemble (groupe, mouvement, association) et par la reconnaissance de la concertation comme nécessité. A l’ère du tout sécuritaire où l’on assiste à une privatisation progressive des espaces publics, il est urgent de s’interroger sur les modalités de construction des espaces « en commun » et de se munir de nouveaux outils de projet.

Alessia de Biase est architecte -urbaniste et docteur en anthropologie. Elle dirige le Laboratoire Architecture Anthropologie (LAA, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris la Villette) et enseigne àl’ENSA de Paris-Belleville. Elle travaille sur les processus de construction de l’imaginaire urbain contemporain et prête une attention particulière à la fabrication des outils méthodologiques interdisciplinaires.
Monica Coralli, architecte DPLG et docteur en géographie, elle a effectué un post-doctorat au Laboratoire Ville, Mobilité, Tranport (LVMT). Elle est chercheur associé au Laboratoire Architecture Anthropologie (LAA/ENSAPLV) et au Laboratoire de géographie comparée des suds et des nords (GECKO). Ses recherches portent actuellement sur les relations entre les modèles proposés par les partenaires au développement et les mutations urbaines des capitales ouest-africaines

sommaire
P007 | introduction Alessia de Biase et Monica Coralli

Penser les usages par le temps

P029 | Rue du Pigneto : du marché des Ragazzi di vita à l’île piétonne au milieu du « Village », Giuseppe Scandurra
P059 | Enjeux et d’usages sur la place de Catalogne à Barcelone, Nadja Monnet
P079 | Les embarras de Lomè, Gabriel Kwami Nyassogbo

Construire images et imaginaires

P099 | Constuire un autre Barbès? Histoire d’une réhabilitation par les images, entre médias du passé et médias du futur, Maria Anita Palumbo
P119 | Est-il encore possible de représenter la banlieue ? La ZENde Palerme, les médias et l’exclusion urbaine, Ferdinando Fava

Inventer une écoute

P141 | Se battre pour une rue. Le cas de la rue de Bretagne, Jean-François Tribillon
P151 | Par le «haut», pour le «bas» : Les Comités de Développement de Quartier à Cotonou et à Lomé, Cyprien Aholou
P175 | Un espace de débat pour le Projet ZACA, Ouagadougou, Burkina Faso, Alexandra Biehler
P207 | Les enfants comme acteurs urbains, Gruppo Palomar

Publicités

Actions

Information




%d blogueurs aiment cette page :